TEAM

well-production-photo-team-4.jpg


Les membres de l’équipe

 

-         Origines

 

Entre 2004 et 2005 Yohan et Justin faisaient à la fois du roller et du skate avec Cyril qui lui faisait que du skate.

Au fur et à mesure Yohan et Justin on fait comme Cyril.

 

En 2005 Justin a proposé de créer une team. Le nom de cette team fut « Carte Blanche »*1, puis se transforma en « Ratal Souchi »*2

La nouvelle team restait au skatepark de Ceyrat en sachant qu’à Clermont-Ferrand il y avait un grand skatepark ; on disait que c’était le plus grand de France et que des professionnels pratiquaient là-bas. C’était pour nous, un endroit où nous n’avions pas notre place.

 

Un an après la création de l’équipe, nos trois amis ont décidé d’avoir d’autres équipiers.

Pour ce faire, notre team « Ratal Souchi » a donc investi, avec beaucoup d’appréhension, le skatepark de Clermont qui est au stade Philippe Marcombes, nous avons tout d’abord rencontré des gens sympathiques avec qui nous avons essayé de développer notre équipe, et cela durant un an. En réalité nous avions à faire à des « poseurs ». – à l’heure où nous parlons ils font la fête à la place du skate –

En février 2007 nous avons rencontré Gabriel Gameiro qui fut un bon équipier actif et devint un ami. A partir de cette nouvelle recrue, nous avons proposé en octobre 2007, aux frères Gabriel Hannart et Adrien Hannart, de rejoindre la team ; ils acceptèrent aussitôt. Nous étions désormais six, presque du même âge à un an près.

A ce stade de notre évolution Justin a proposé de renommer notre équipe avec le simple mot « well », tout le monde approuva.

En juillet 2007 Térence Batol rentra dans la team « well » suivi de Vincent Schilling. La dernière recrue fut Jérémy Vedrine en avril 2008. Nous somme tous, depuis la création de « well », une équipe de skateurs passionnés mais aussi une équipe de snowboardeurs. Malheureusement, en mars 2010 Vincent Schilling décida de quitter brusquement l’équipe pour vivre pleinement avec sa petite amie.

 

-         Le rôle de chaque membre dans l’équipe

 

Nous sommes 8 dans l’équipe well depuis 2010, et nous voulons rester à cet effectif. Depuis 2009 la place de chaque membre de l’équipe s’est précisée.

- Cyril fait plus de skate mais continue le snow ; sans se préoccuper de l’avenir de la team, il est présent à chaque activité ou manifestation que nous faisons.

- Yohan c’est remit au skate après une période de break dance.

- Gabriel Gameiro est depuis le début dans l’esprit de la team, mais il pratique de plus en plus rarement à cause de ses problèmes de chevilles.

- Gabriel Hannart vient de temps en temps avec nous mais il est devenu un escaladeur passionné.

- Adrien Hannart est l’un des plus passionnés de nous tous, malgré ses grandes études, il trouve toujours beaucoup de temps pour faire du skate avec nous.

- Térence Batol s’est enfin très investi dans sa première passion qui est le skate en laissant de coté son deuxième passe temps favoris qui est le rugby.

- Jérémy Vedrine est surtout un expert en snowboard ce qui ne l’empêche pas de skater l’été.

- Justin Labattu fait toujours beaucoup de snow et de skate et s’occupe entre autre de tout ce qui est vidéo.

 

Jérémy a créé de son côté une association - Ride’n’gliss - afin de s’occuper du skatepark de Philippe Marcombes (changer les plaques de bois, organiser des compétitions, créer une école de skate…)

 

-         Skate et snowboard

 

Depuis la création de la team, le skateboard est l’élément principal qui nous unis ; mais depuis l’entrée de Jérémy Vedrine dans la team, nous avons décidé de nous ouvrir au snowboard.

Dès lors, nous pratiquons principalement le snowboard pendant la saison d’hiver en délaissant le skate. Régulièrement nous allons faire du snowboard aux glaciers des 2 Alpes en été.

 

-         Objectifs

 

Après 6 ans d’histoire, nos projets sont toujours plus grandissants ; nous voulons principalement promouvoir notre discipline à travers des vidéos, des photos (Thibaut GAUCHET est notre principal photographe), mais aussi par des démonstrations et par des cours (Au skate park Philippe Marcombes à travers l’école de skate Ride’n’gliss).

Nous essayons de changer le point de vue général sur les skateurs. Si les urbains abordaient le skate comme un sport ou comme un art, les gens essaieraient peut être de comprendre ce mouvement qui touche, au moins à court terme, énormément de jeunes.

L’autre grand projet spirituel que nous avons commencé est de changer certains comportements de skateurs et surtout des jeunes skateurs.

A chaque style de skate correspond un mode de vie, et certains se rapprochent du style punk ou encore hard rock qui sont des styles tout à fait respectables, sauf poussé à l’extrême. Etant jeune, il est difficile de se forger une opinion sur toutes ces façons de voir la même discipline. C’est pour ça que nous désirons montrer à travers nos vidéos ou à travers les discussions que nous avons avec les jeunes skateurs de Clermont, quelle est notre façon d’aborder le skate et plus largement le monde.

 

Nous avons apporté une modification au logo de la team ; il comporte désormais quatre petits triangles sur le dernier « l » de « well ».

Ces triangles symbolisent les quatre éléments. Ils représentent donc l’eau, la terre, le feu et l’air. Ces symboles ont une signification étymologique, ils ont pour objectif de rappeler que l’homme ne vient pas de la ville mais bien de la nature, et c’est pour cela que nous devons respecter la nature mais aussi tout ce qui nous entoure.

Cette approche peut paraître contradictoire par rapport au sport lui même, mais nous pratiquons aussi le snowboard où de telles valeurs se comprennent plus aisément. Le skate est un sport urbain qui inclut le respect de l’environnement, et une bonne qualité d’air est primordiale pour évoluer dans de bonnes conditions.

Ces symboles que nous utilisons sont davantage compréhensibles lors du visionnage de nos vidéos. Nous essayons de montrer le côté esthétique de la rue avec évidemment la présence des 4 éléments qui sont à chaque endroit où le regard se pose.

 

 

Bilan de la team

 

-         Manifestations

 

En 2006 Justin a fini premier au UNSS de snowboard Auvergne dans la discipline « border cross »

C’est en 2007 que les frères Hannart et Gabriel Gameiro ont fait leur première compétition au stade Philippe Marcombes en se revendiquant des « well ». Ils furent sélectionnés au premier tour mais ne finirent pas sur le podium.

C’est depuis 2006 où nous nous sommes investis dans les compétitions locales aussi bien en skate qu’en snow :

 

Février 2006 à Super-besse, Justin finit premier au UNSS de snowboard Auvergne dans la discipline « border cross »

Avril 2008 à Clermont-Ferrand, Adrien finit 1ère  dans la catégorie moins de 18

Mai 2008 à Aurillac, Adrien finit 3 ème  dans la catégorie amateur

Mars 2009 au Mont Dore Jérémy finit 2 ème  à la Massif Cup (Compétition en 3 étapes)

Mai 2009 à Aurillac, Justin finit 3 ème  dans la catégorie amateur

Avril 2010 à Aurillac, Justin finit 2 ème  dans la catégorie moins de 18

Mai 2010 à Clermont-Ferrand, Justin finit 3 ème  dans la catégorie expert

Mai 2010 à Aurillac, on finit 4 ème  par équipe (Avec Félix LASSON le S-Flyers*3)

Juin 2010 à Clermont-Ferrand, Térence finit 2 ème  à un best ollie

Juin 2010 à Vichy, Adrien finit 1 ère   au best trick

Décembre 2010 à Clermont-Ferrand, Justin finit 1 ère au SKATE in Clermont

Mars 2011 au Super Lioran, Justin finit 3 ème en snow

Avril 2011 à Aurillac, Terence finit 3 ème   au Eye trip

Juin 2011 à Vichy, Justin finit 2 ème au OUT de Vichy

Juin 2011 à Vichy, Terence finit 3 ème au même OUT

Juillet 2011 à Vichy, Terence finit 2 ème  au Best ollie

Juillet 2011 à Vichy, Terence finit 2 ème  au Best trick

Octobre 2011 à Clermont-Ferrand, Terence finit 2ème au « Foire pas ton trick »

 

 

A la fin de la 4ème, les parents de Justin lui ont offert  une caméra ; depuis ce jour, nous nous sommes mis à nous filmer dans l’optique d’avoir une « part » de 4 minutes chacun.

De 2006 à 2009 nous avons filmé presque tous les week-end et toutes les vacances. Nous n’étions jamais satisfaits et voulions toujours allez plus loin dans les figures car nous étions en pleine progression.

La réalisation de la vidéo fut finie pour le 4 avril 2009, car à cette date, nous avions organisé une compétition et une avant première de notre vidéo projetée sur grand écran au stade Phillipe Marcombes. La vidéo portait le nom de « Ratal Souchi » (En souvenir des origines de la team) et la compétition s’appelait le « Ratal Contest » Il y eu environ 200 personnes dans le public et 52 participants, ce fut un réel succès.

Sur place nous vendions des DVD de la vidéo qui durait 40 minutes. Nous avions créé 50 DVD que nous avons distribués dans deux skateshop à Clermont-Ferrand (Bass addict & Glisshop) ; en 3 mois tout était vendu ce qui nous a donné une grande satisfaction personnelle car un projet de 3 ans venait de se terminer. Nous nous croyions à notre apogée.

Avec cette manifestation, notre team fut renommée pour son niveau et pour son investissement dans le skateboard. C’était la deuxième fois qu’une team clermontoise commercialisait un DVD. (Le « Gitan Clan » étant la première )

 

En juin 2010, les well se sont lancés dans les vêtements; désormais la team well est connue par d’autres personnes que les skateurs. L’image donnée est celle d’un groupe d’amis passionnés de skate qui veulent faire connaître leur discipline.

 

-         Projets

 

Notre grand projet d’actualité est de faire une vidéo comme la Ratal Souchi qui s’appellera la « KASSDEDIDASCALIE ». La grande nouveauté est que l’on filme en HD (Haute Définition). La principale difficulté est de pouvoir filmer tous les membres de la team car la vie nous disperse de plus en plus.

Ce projet représente notre nouveau défi à surmonter !!!

 

-         Reconnaissances

 

Nous pouvons nous demander si avec toutes ces activités on a eu des distinctions ou reconnaissances de grandes organisations ? La réponse est oui si l’on considère qu’un article dans les journaux locaux est une grande reconnaissance. Nous sommes donc apparus plusieurs fois dans La Montagne, le Transfert-T, le site de Glisshop… mais seulement à titre individuel.

Il est arrivé qu’une des vidéos well, qui sont sur internet, apparaisse dans le journal local, dans la rubrique « vidéo sur le net »

 

-         Emotions

 

Tout le monde à conscience que le skate est un sport à sensations fortes (et c’est peut être un autre aspect qui est mal perçu par les citadins).

Rater une figure n’est pas rare, un skateur qui a plus de réussites que d’échecs lors de ses figures, est quelqu’un qui à un don car la plupart des skateurs réussissent rarement leurs figures. Cela s’explique par l’envie perpétuelle du dépassement de soi.

Les skateurs sont donc des personnes persévérantes qui connaissent une satisfaction qui peut être immense lors de la réussite d’une figure, ils ont sans cesse de l’adrénaline qui les poussent à se surpasser et qui engendre des chutes parfois graves.

Souvent les parents des skateurs ne voient pas d’inconvénient à ce que leurs enfants commencent le skate, mais dès lors qu’ils persévèrent en la matière et qu’ils commencent à s’égratigner ou pire, à se casser des membres, les parents deviennent anxieux.

La pression exercée par les parents et les exigences du sport amène certains jeunes skateurs à abandonner cette activité.

C’est pour cela que seuls les passionnés arrivent à continuer leur chemin en s’accrochant avec ardeur à leur discipline.

 

 

-         Conclusion

 

Malgré une appréhension du public, le skate reste un sport pacifique à la recherche d’esthétique ; les pratiquants sont entourés de véritables artistes tel que les photographes ou les cameramen.

Tout cet univers rend ce sport unique, il procure énormément de sensations: L’amitié est l’un des éléments clef pour pouvoir persévérer, l’énergie et le dynamisme que ça représentent avec toutes ces pulsions et ces satisfactions, mais aussi le fait que l’on soit confronté à certaines interdictions donne quelque chose en plus à ce sport qui le rend tellement spécial. Certains vous direz que c’est un sport contestataire, un sport de rebelle, mais l’idée n’est pas totalement erronée, c’est pour cela que sur les pavés, le skate !

 

 

 

*1 Carte Blanche : Premier nom donné à la team en 2005 (désormais nommé « well »)

 

*2 pour « Ratal » L’origine a été oublié, mais « Souchi » s’explique car un ami avait mangé des sushi, et le lendemain il disait « Sushi » avec une intonation très spéciale ce qui nous a autant marqué que amusé.

 

*3 S-Flyers : Equipe de skate/ski de Chanat-la-mouteyre. Se sont des amis avec qui nous pratiquons le skate et le snow tous ensemble.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site